Témoignages
parents
Témoignage N. Wasner, parent d'une élève en CAPA2 « Services en milieu rural ».
Je suis la maman d'une jeune fille en deuxième année de CAPA « Services en milieu rural ». Ma fille  a d'abord   connu une scolarité plutôt difficile. Dyslexique et dyspraxique, les horizons scolaires lui étaient peu propices. Elle a d'abord été « équipée » d'un ordinateur et d'une AVS avec un pronostic scolaire très réservé. 

Elle a eu ensuite la chance de poursuivre 5 années dans une école Waldorf qui propose une pédagogie adaptée au rythme de l'enfant et met en avant davantage les potentialités que les difficultés de l'enfant, dans un objectif permanent de valorisation.
Quand il a fallu quitter cette école, le choix fut cornélien tant nos exigences en matière de pédagogie étaient orientées.

Très vite, nous avons été convaincus par les arguments de la MFR qui a su développer une pédagogie centrée autour de l'apprenant « là où il est » et non « là où il devrait être ».
On repère de véritables valeurs sous jacentes à  l'accompagnement des élèves : un respect du rythme de chacun, un accompagnement individualisé et adapté, une volonté à réconcilier les jeunes avec la « chose » scolaire. Concrètement, l'apprentissage quotidien se nourrit de leçons, certes, mais aussi de sorties, de rencontres, d'échanges. Bref, on y favorise l'ouverture sur l'extérieur et la capacité à la réflexion plutôt que le bachotage.

Le résultat de ces orientations pédagogiques conjugué à l'expérience enrichissante des nombreux stages a permis à ma fille de « grandir » plus sereinement que dans un environnement élitiste (uniquement défini par l'évaluation). Désormais, elle se responsabilise dans ses devoirs, dans ses recherches et dans ses projets. Elle a pris en maturité et est de plus en plus à l'aise avec ses apprentissages et dans ses relations sociales. Elle envisage maintenant un bac professionnel.

L'univers de l'internat aurait pu être un frein, mais au contraire, l'ambiance familiale qui règne à la MFR devient un atout. Les soirées sont entourées, animées ; des sorties sont régulièrement organisées, des projets toujours en émergence. L'implication des encadrants (formateurs, animatrice, intervenants extérieurs...), trés présents, dynamise le quotidien et les soirées des jeunes.

En bref, voici encore une belle expérience scolaire qui ouvre enfin de nouveaux horizons !
Monsieur Georges P, Parent d'élève CAPa SAPVER
Notre fille L. Adolescente « Dys » après une scolarité chaotique, a intégré en 2014 l’une des Maisons Familiales et Rurales, implantée sur le Finistère, la MFR de Ploudaniel.

A l’issu d’un cursus général et après avoir obtenu son DNB, L. décida à la suite de l’un de ses stages de s’orienter vers un CAPA-SAPVER (Services Aux Personnes et Vente en Espace Rural).
Le choix se porta donc vers la  MFR de Poullan S/Mer, établissement où une formation spécifique « Dys » était dispensée aux enseignants.

Grâce aux différents acteurs, notre satisfaction a été de constater que l’on donnait du sens à l’apprentissage, en développant la confiance et l’estime de soi, (plus-value indispensable pour de la réussite).
Madame Poyato Catherine, Parent d'élève Terminale Bac Pro SAPAT

Ma fille a intégré la MFR de Poullan-sur-mer, il y a maintenant 4 ans après une scolarité un peu chaotique au collège.

Après avoir obtenu son BEP Aide à la personne, elle est aujourd’hui en terminale en vue d’obtenir son BAC PRO SAPAT «Service Aux Personnes et aux territoires »

En intégrant la MFR, elle s’est fixé un objectif qui est de devenir aide-soignante.

L’alternance lui a redonné goût aux études et les différents stages lui ont permis de découvrir le monde du travail, de gagner en expérience.

Sans oublier, les formateurs qui sont vraiment à l’écoute des élèves, qui s’investissent totalement dans leur réussite.

Le cocktail MFR/Alternance/Elèves/Formateurs démontre que chaque élève peut et doit trouver sa place. »

Monsieur Eric G, Parent d'élève Bac Pro SMR
Notre fille avait des problèmes scolaires à la limite du découragement et elle redoublait sa classe de seconde.
 
La motivation n’était plus là et la désillusion présente.
 
Suite à un travail saisonnier comme animatrice dans une structure pour les enfants, elle s’est dit qu’elle en ferait bien sa formation.
 
Nous avons donc cherché, par nous-même, sans aucune aide, quelle formation correspondait avec son désir de devenir animatrice.
 
Elle avait déjà passé son BAFA et ensuite nous avons trouvé que le BAC PRO SMR correspondait à ses attentes.
 
Nous avons donc rencontré le directeur de la MFR de Poullan sur Mer et là son regard s’est allumé et le sourire lui est revenu au fur et à mesure des explications sur la formation, et la vie à la MFR.
 
Elle a donc intégré la MFR et a passé son bac PRO avec réussite et envie.
 
Par la suite, elle a continué ses études en BTS SER dans une autre MFR (IREO) qui était la suite au BAC PRO, au bout des 2 années malheureusement elle a échoué de très peu à l’examen.
 
Comme elle était toujours aussi motivée, l’année suivante elle s’est inscrite en candidate libre en ayant trouvé un travail en CCD, mais au cours de l’année la motivation et l’éloignement, par rapport à la MFR (IREO), ont fait qu’elle n’a pas réussi à rattraper les points manquants pour l’obtention de son BTS.
 
Depuis elle a changé complètement d’orientation et a trouvé un CDI dans le CAP-SIZUN, grâce entre-autre à son niveau d’étude et la conviction qu’elle a acquis de ses études.


La MFR de Poullan sur mer est située en Bretagne, au centre du département du Finistère (29), au carrefour des axes Quimper Brest, Quimper Morlaix, Chateaulin Carhaix. Les communes proches sont Douarnenez, Beuzec-Cap-Sizun, Confort-Meilars, Pouldergat, Pont-Croix, Audierne, Plouhinec, Plozevet, Landudec, Mahalon. Nos élèves viennent aussi de Lorient, Pont Scorff, Quimperlé, Concarneau, Fouesnant, Bénodet, Châteaulin, Eliant, Rosporden, Camaret-sur-Mer, Crozon, Locronan, Landrévarzec, Briec, Coray, etc...