la MFR de Poullan du Facebook
Admission-Tarifs, Bourses et Renseignements pratiques
le règlement intérieur

 

Préambule

La Maison Familiale est un établissement de formation créé par des familles du monde rural et géré par elles sous le contrôle du Ministère de l’Agriculture, auquel elle est liée par contrat. Elle assure une formation qui, au-delà de la formation générale et professionnelle, vise le développement global du jeune. Le Conseil d’Administration, élu par l’ensemble des familles, assure la responsabilité morale et matérielle de l’établissement. Les membres du personnel reçoivent leur autorité du Conseil d’Administration.

En s’inscrivant à la Maison Familiale, le jeune et sa famille acceptent l’ensemble des activités nécessaires à sa formation et ses modalités. L’élève s’oblige à respecter les règles et contraintes d’organisation que toute vie en collectivité et tout travail en commun commandent. 

1 – Organisation de la semaine 

La présence à la Maison Familiale est obligatoire du lundi 8 h 45 au vendredi 16 h 30.

L’élève se doit de suivre l’ensemble des activités mises en place. 

Toute absence devra être justifiée par un mot des parents ou par une attestation d’un médecin (c’est l’original qui devra nous être expédié). Cette absence sera impérativement signalée par téléphone dès le lundi matin avant 10h30. 

Toute sortie de l’établissement est interdite, sauf autorisation écrite des parents ou impératifs liés à la formation.

Les élèves doivent respecter l’ensemble des horaires établis par l’équipe pédagogique (cours, études, levers, couchers, activités…) 

 

2 – La vie  à la Maison Familiale

Vivre à la Maison Familiale, c’est accepter la vie en collectivité, respecter les règles de vie établies, en portant de l’égard à toutes personnes qui entourent les élèves et en respectant les locaux et le matériel qui leurs sont confiés.

- Travaux d'alternance (travail « scolaire » à réaliser durant les stages) 

Les travaux d'alternance devront être rendus le lundi matin à 9 H 00. Dans la mesure où ils ne seront pas terminés, des sanctions seront prises par les formateurs concernés (retenue, avertissement, exclusion temporaire) 

- Activités sportives : Tous les élèves doivent suivre les cours d’Education Physique et Sportive.  

En cas de contre indication médicale justifiée, ils seront présents aux cours et participeront à hauteur  de leurs possibilités aux activités mises en place.

- Restauration  et régime alimentaire spécial : La présence des élèves est obligatoire à tous les repas.

Les élèves dont l'état de santé nécessite un régime alimentaire spécial doivent le justifier par un certificat médical. 

- Santé 

L’élève qui suit un traitement médical est tenu de le signaler à son formateur responsable des le début de la semaine. Les parents seront prévenus si l’état de santé de leur enfant nécessite une intervention médicale. 

- Service dans l'établissement 

Chaque jour, les élèves sont tenus d’assurer un service, c’est-à-dire une tâche d’entretien des locaux collectifs. Celui ci peut avoir lieu le matin, le midi ou le soir. L’élève doit effectuer son service de façon spontanée, sinon il s’expose aux sanctions (réprimande, retenue, avertissement…) 

- Prévention :

Des professionnels de l’adolescence et de la jeunesse (PAEJ…) peuvent accueillir les jeunes avec ou sans rendez-vous dans un espace confidentiel, anonyme et gratuit, sans formalité administrative

- Toxicomanie et objets dangereux 

Toute détention, vente et consommation d’alcool, de produits illicites ou d’objets dangereux est interdite. 

Conformément à la loi, il est formellement interdit de fumer dans l’enceinte de l’établissement. Toute infraction entraînera une mise à pied pour 3 jours. Il existe une zone fumeur, hors de l’enceinte de l’établissement : elle peut être utilisée par les élèves :

 Avant 8h30,

 A la pause du milieu de matinée,

 Après le déjeuner,

 Au milieu d’après midi,

 En fin d’après midi après les cours

 Après le dîner,

Attention, si ces aménagements entraînent des abus, ou s’avèrent difficiles à gérer, ils pourraient être remis en cause.

L’équipe pédagogique  s’engage  durant l’année à mettre en place des temps forts sur le sujet ainsi qu’une sensibilisation pour les jeunes désireux d’arrêter de fumer.  

- Communication téléphonique 

Les élèves ne peuvent recevoir de communication téléphonique via le standard de la Maison Familiale. En cas d'urgence, le formateur transmettra le message à l'intéressé.

L’utilisation des téléphones portables est tolérée : le contrat « règles de vie » en définit les modalités.

- Visites  

Les visites de personnes extérieures, dans ou aux abords de l'établissement, sont interdites. Une autorisation pourra néanmoins être accordée par le formateur responsable. 

- Responsabilités, dégâts, dégradations 

Un élève responsable à titre individuel ou collectif de détérioration des équipements, devra en assurer la réparation ou régler la facture correspondante. Si l’acte est délibéré l’élève encourt une sanction disciplinaire. 

 

3 – Les Stages

Le stage fait partie de la formation. Dans tous les cas, c'est la Maison Familiale qui en est responsable.

Un stage ne doit jamais être interrompu. En cas d'empêchement majeur, l'élève ne pouvant s’y rendre doit obligatoirement prévenir le Maître de stage et la Maison Familiale avant 10H00.

Les horaires de stage sont établis en commun accord avec l’élève et le responsable de stage après avis du formateur responsable.

Chaque lundi matin, les élèves de cycle court sont  tenus de rendre le carnet des activités de formation  signé par les parents et le maître de stage.

4 - Discipline 

Le non-respect du règlement et des règles de vie ou des exigences d'ordre administratif à la Maison Familiale ou en stage pourra entraîner une sanction : réprimande,  punition, retenue, avertissement, mise à pied provisoire ou conservatoire, voire exclusion.

L'autorité disciplinaire est dévolue au directeur du fait même de sa fonction.

Pour l'avertissement, la mise à pied ou l'exclusion, le directeur respectera une procédure particulière. 

L'élève concerné par l'une de ces sanctions sera reçu par le directeur, un ou plusieurs membres de l'équipe de formateurs et, dans la mesure du possible, un ou plusieurs administrateurs.

Une mesure d'exclusion ne pourra toutefois être prononcée que si les parents ont été entendus. 

Dans l'intervalle, et s'il estime que la présence de l'élève est devenue impossible dans l'établissement, compte-tenu de la nature des faits reprochés, le directeur pourra prononcer une mise à pied conservatoire, immédiatement notifiée à la famille, et d'une durée de trois jours au plus.

Dans ces trois jours, la famille aura la possibilité d'être entendue par le directeur et un ou plusieurs membres de l'équipe de formateurs, éventuellement  accompagnés d'un ou plusieurs administrateurs, qui s'obligent à la recevoir. Sauf à être annulée par le directeur, la mise à pied conservatoire devient une exclusion définitive.


Recours de la famille

La famille du jeune concerné et/ou le jeune lui-même s'il est majeur peut demander, dans la semaine suivante, à être entendu par une commission spéciale, composée :

- de 2 ou 3 administrateurs désignés par le Conseil d'Administration,

- de 2 ou 3 formateurs, y compris obligatoirement le directeur. 

Le nombre d'administrateurs de l'association et de formateurs devant être égal. 

Cette commission émet un avis au vu duquel il appartient au directeur de maintenir ou de réformer sa décision initiale.